Finale de coupe de France pluvieuse

Finale de la coupe de France à Jablines

Théo COLLING et Thomas BONHOMME se sont rendus à Jablines pour participer à la finale de la coupe de France de natation en eau libre.

11988533_887295381325364_5329251677935462939_n

Aucune attente en particulier pour nos nageurs, si ce n’est la découverte d’un nouveau plan d’eau et l’envie de progresser dans la discipline !

L’île de loisirs de Jablines est une base payante lors de la saison estivale ; c’est le cas de beaucoup de plan d’eau de la région Parisienne.

 

Accueillis sur la base avec des trompes d’eau et de l’orage, les nageurs de l’ASNCM ont récupéré leurs tatoos et leurs puces de chrono, le tout avec un accueil assez froid et un peu désorganisé.

11108835_763135993808595_2429739903026975579_n

Théo est le premier à se lancer, la météo n’est pas avec lui (début d’orage), la course est repoussée de 30 minutes pour des raisons de sécurité. Grosse averse, le vent se lève, les nageurs se refroidissent.

La course est lancée. Au bout de 50m, deux nageurs abandonnent à cause de la température de l’eau : 18°C au bord et 17°C au milieu du lac.

Pour vous rendre compte de la température, c’est comme si on vous demandait de prendre un bain avec l’eau froide de votre robinet. (A savoir que la température n’a pas été annoncée par l’organisation afin d’éviter de perturber les nageurs et surtout d’éviter d’éventuels forfaits).

Théo s’est accroché et n’a rien lâché ! Il peut être fier d’avoir participé à cette compétition où le niveau était très relevé. Il termine 31ème sur 45 en 26 min 04. (Attention, temps non comparable avec un temps de piscine !)

 

Débutant en eau libre, Théo a éprouvé beaucoup de difficultés à nager dans cette eau fraiche ! Il a fait son baptême en eau froide, d’où son mérite de ne pas déclarer forfait ou d’abandonner ! Cette compétition lui a permis de travailler son mental.

 

Après l’arrivée de l’ensemble des participants du 1,5 km, l’orage a disparu mais la pluie est toujours présente.

Les 78 nageurs du 5km sont appelés et le départ est donné. Thomas n’a pas été gêné par la température de l’eau qu’il a trouvée bonne ! 2 tours de 2,5km sont prévus.

 

Premier tour difficile à cause du manque d’échauffement : douleur aux bras et beaucoup d’algues. DIMG_20150912_205053es difficultés pour se repérer à cause du manque de bouée intermédiaire! Il suit un groupe et décroche au premier kilomètre. Il nage l’ensemble de la course seul. Il se fait rattraper par les premières femmes parties 2 min derrière les hommes. Baisse de la motivation. Le moral revient dans la fin du premier tour lorsque les douleurs disparaissent. Il tente de revenir sur un groupe pour lui donner la motivation de s’accrocher. A un kilomètre de l’arrivée, quelques nageurs tentent de le dépasser, il accélère et les distance de 1 min à l’arrivée !

Thomas termine en 1h26min08. Il se classe 63ème sur 78.

 

Thomas a passé une bonne matinée. Il a retrouvé ses amis nageurs des clubs de l’Ois’eau libre, du PANC, du Reims Avenir Natation, …

Il déplore un certain manque d’organisation et le règlement très restrictif appliqué lors de la compétition, sans avoir été rappelé aux nageurs : ainsi 9 nageurs ont été disqualifiés sur le 5 km à cause de leur temps (plus de 40 min de l’arrivée du premier).

Il ne recommande pas cette compétition pour les nageurs à faible niveau.

 

Le must de la matinée a été la présence des nageurs de l’équipe de France très abordables et sympathiques :

10700378_725737377481166_3034849978675123063_o

 

Aurélie Muller, Championne du monde du 10 km en 2015 à Kazan, qualifiée pour les JO de Rio sur l’épreuve du 10 km eau libre.

 

 

11079618_1607910449446479_2174838938371063206_n

 

 

Axel Raymond, Champion d’Europe du 25 km en 2014, Champion de France du 5 km, 10 km et 25 km en 2015.

 

 

10931196_779187202150596_8625888836988533432_n

 

 

Marc Antoine Olivier, 6ème aux championnats du monde sur le 10 km à Kazan et qualifié pour les JO de Rio sur l’épreuve du 10 km Eau Libre.

 

Aurélie et Marc Antoine sont coachés par le célèbre Philippe Lucas.

 

Résultats :

Le 5 km Homme est remporté par Marc Antoine Olivier en 56 min 37

Le 5 km Féminin est remporté par Aurélie Muller en 1h03

Le 1,5 km Homme, remporté en 19 min 12 et le chez les femmes en 22 min 19.